blaireau milan tortue

pointelin

au foyer logement, les salariées vont chercher dans leur chambre les résidentes, aussi distraites que retraitées, pour notre cours de qi gong. soudain je me crois dans une coursive de “la butte”, la maison d’arrêt de Besançon, pour un atelier de lutte contre l’illettrisme. les surveillants qui allaient chercher les détenus avec la fiche de présence. au milieu des champs j’ai laissé ma fille à l’école, elle court sur du bitume entouré d’un grillage de 2 mètres, puis je suis allée voir mon taxidermiste dans la montagne. on a parlé de son petit fils qui voit des fantômes. j’ai ramassé des graines dans un hameau, un milan royal volait très bas car il pleuvait. hier, j’ai frappé du tambour pour échanger avec la mère blaireau ramassée sur le bord de la route. elle est belle et douce. a une tête d’ourson. elle m’a emmenée sous terre, toute en maman, elle m’a emmenée dans la terre, m’a montré comment me protéger dans la terre. me régénérer dans la terre. je me rappelle de Hamed qui dansait sur les tables à 13 ans dans la butte. à 20 ans, il a réussi à s’évader du tribunal. un animal sauvage. encore. que c’est bon. de savoir rester vivant. on parle de la mort et de la vie avec les mamies. rester vivante. être debout en position assise. le qi gong est aussi une pratique de spiritualité je leur explique. Odile s’endort en faisant la tête de tortue. je me réjouis qu’elle touche du menton aussi facilement le relâché intérieur. être libre dans ce corps. s’évader de la cour en bitume.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s